Le Belgradois

Deux ans à Belgrade (en Serbie) : mes excursions (en Serbie, au Monténégro, en Croatie, etc), découvertes culinaires et autres aventures.

lundi 22 mai 2006

SUITE DE NOS AVENTURES CULINAIRES SERBES...

Déjà la fin du week-end ! Un week-end pas très sportif certes, mais bien agréable ma foi...

Au programme : une journée de samedi qu'on pourrait qualifier de typique maintenant (je vais vous dire pourquoi), et dimanche, une petite excursion sur la fameuse île Ada Ciganlija, dont je vous ai parlé dans mon post précédent. Je mettrai en ligne les photos et le post correspondant demain.

Donc qu'est-ce donc qu'une journée typique de samedi pour nous à Belgrade ?

Eh bien, c'est à peu près ça : on mange des croissants le matin (on en a trouvé au rayon surgelés de Mercator :)), on prend le bus pour aller dans le Vieux Belgrade et on passe un peu de temps dans le Centre culturel français - pour rendre ce qu'on y a emprunté la semaine d'avant (un DVD, un CD, et 3 livres) et choisir de nouveaux articles.

Il y a vraiment beaucoup de choix : BD, livres d'histoire, d'architecture, guide de tourisme (pour la France, la Serbie, la Grèce, etc), romans, revues (mais pour ces dernières, la plupart on ne peut pas les emprunter)... Il y a aussi tout un rayon dédié à la Serbie, avec auteurs serbes, livres d'histoire serbe, géo, etc...

Enfin, on trouve également des livres et des revues de cuisine, qu'on peut emprunter ! Pratique quand on ne sait pas quoi faire à la maison :) (d'ailleurs j'ai réalisé que LA star de la cuisine française chez nous apparemment c'est Julie Andrieu).

Notre petite pause au Centre Culturel Français une fois terminée, nous nous mettons généralement en quête d'un endroit où manger (bon c'est pas tous les samedis - parfois aussi on déjeune à la maison !). Puis nous regagnons doucement notre arrêt de bus en flânant un peu dans le quartier piéton.

Ce samedi, on avait sélectionné un resto serbe dont le Petit Futé faisait l'éloge, mais comme il n'existait plus, nous avons décidé de retourner au restaurant "?", qui nous avait bien plu. Et puis c'est pas cher.

Tiens d'ailleurs, si vous vous souvenez de l'anecdote que je vous avais raconté la dernière fois à propos du nom de ce restaurant, voici la fameuse cathédrale qui fut à l'origine du litige avec le restaurant (la photo est prise du restaurant, donc vous voyez comme c'est à 2 pas) :

Nous nous sommes installés en terrasse - c'est très agréable ! En faisant un peu le tour du resto, j'ai remarqué qu'il y avait aussi une petite courette derrière où on peut également manger... ça a l'air pas mal du tout aussi !

Par contre, un truc un peu dérangeant, c'est que pendant notre repas, nous avons été interrompus à plusieurs reprises par des enfants qui mendiaient... ils n'hésitent évidemment pas à demander l'aumône aux clients du resto en terrasse... mais à l'intérieur également carrément ! Et en plus, ils sont obstinés, ils reviennent plusieurs fois de suite...

Bref, tout ça coupe un peu l'appétit, on se sent un peu comme des gros richards qui n'ont rien d'autre à faire que d'aller au resto (ce qui certes était un peu vrai là).

J'ai d'ailleurs oublié de le mentionner jusque là, mais on trouve également beaucoup d'enfants mendiants dans le Nouveau Belgrade - ils se postent aux feux pour frapper aux vitres des voitures.

Mais j'en reviens à notre repas - sujet principal de mon article quand même... Voici donc ce qu'on a commandé :

- Rodolphe a pris un plat de cevapcici (3,50 euros environ l'assiette).

- J'ai quant à moi pris un "steak façon Zlatar" à 420 dinars - environ 4,70 euros (après quelques recherches, qui m'ont appris que ce nom de ville existe aussi en Croatie et en Bulgarie, j'ai trouvé où se trouve Zlatar : il s'agit d'une toute petite ville en Serbie Occidentale - à l'ouest, pas loin du Monténégro).

Le "steak" (en réalité plusieurs bons morceaux de porc) est servi dans un plat en fonte assez haut, dans une sauce un peu acide au beurre, où trempe une bonne quantité de tomates et d'oignons).

Par dessus, on trouve une sauce au fromage (de chèvre je suppose) très bonne, qui accompagne parfaitement le tout !

Le tout est servi avec un petit pain au maïs très bourratif.

Alors mon verdict : certes je me doute que ce plat n'est pas hyper sain... mais c'est bon !

Par contre, côté pratique, eh bien justement ce n'est pas pratique du tout à manger ! Déjà, il faut essorer tous les aliments avant de les manger - la sauce au beurre est servie comme une soupe plutôt que comme une sauce ! C'est-à-dire qu'elle recouvre absolument tout...

Et deuxièmement, si on a le malheur de poser par habitude son couteau ou sa fourchette sur le bord du bol le temps d'avaler un bout de pain, la sauce au beurre dégouline tout le long du couvert et on s'en met plein les doigts...

Mais le jeu en vaut quand même la chandelle je trouve.

Y a pas à dire, le restaurant "?", on y retournera...

NB : Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, il y a eu hier un référendum sur le Monténégro, à l'issue duquel il a été décidé qu'il deviendrait indépendant ! Exit donc le terme "Serbie-Monténégro" ; nous habitons désormais en Serbie.

En tout cas, si les procédures ne deviennent pas trop compliquées pour y aller, ça pourrait être une destination intéressante pour moi pour faire tamponner mon passeport tous les 3 mois comme étant "sortie du territoire" :)... Quoique... 9h de train, on s'en passe quand même !

Posté par natynatt à 09:16 - 7. Restos et expériences culinaires - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire