Le Belgradois

Deux ans à Belgrade (en Serbie) : mes excursions (en Serbie, au Monténégro, en Croatie, etc), découvertes culinaires et autres aventures.

dimanche 8 avril 2007

PAQUES A LA SERBE !

Aujourd'hui, dimanche 8 avril, comme en France, c'est Pâques !

Je ne sais pas si c'est une coïncidence que ça tombe le même jour en France et en Serbie cette année, mais ici en tout cas, on fête Pâques ("Uskrs") le 1er dimanche qui suit la 1ère pleine lune après l'équinoxe de printemps... soit, pour faire plus clair, entre le 4 avril et le 8 mai (l'année dernière, c'était aux environs du 20 avril si je me souviens bien, c'est pourquoi on a été très surpris cette année que ça soit déjà le 8 !!).

A ce qu'on m'a dit, Pâques est fêté par la plupart des gens : tous aiment en effet retomber en enfance en confectionnant les fameux oeufs de Pâques (les 2 jours d'avant), traditionnellement de couleur rouge (le rouge représentant, selon la tradition grecque, par sa forme, l'univers et la fertilité, et, par sa couleur, la santé et la joie).

Voici à quoi ressemblent ces oeufs :
(comme d'hab, cliquez sur les photos pour voir plus en détail)

(à gauche, décorés de manière traditionelle - à droite, avec des colorants tout prêts du commerce, sans motif aucun. Un grand merci à Sanja et à sa mère qui m'ont offert plusieurs de ces magnifiques oeufs et m'ont permis de prendre les photos que je vous présente aujourd'hui sur ce blog !)

Joli, non ?

Mais comment diable fabrique t'on de tels oeufs ?
Eh bien, ça ne se fait pas en 5 mn...

En fait, l'on cueille d'abord des petites fleurs et herbes, que l'on place de façon décorative sur les oeufs (tels quels, non vidés donc).
Ensuite, on place ces oeufs dans des filets (des collants par exemple - ceux-ci se prêtent en effet très bien à cet emploi, car ils permettent à la couleur de passer au travers), de façon à maintenir les fleurs et herbes sur les oeufs pendant la cuisson, afin que le motif s'imprime.
L'on place le tout dans une casserole, et on y rajoute ... des épluchures d'oignon (la peau), qui donnent cette fameuse couleur rouge aux oeufs (il fallait trouver quand même !!), + quelques épices (pour la couleur aussi j'imagine, et probablement également pour le goût) !

Et... l'on fait cuire à feu doux pendant toute une nuit !!!!!

Le lendemain, on se retrouve avec ça (oui, il y en a une plâtrée !!) :

Je vous laisse admirer plus en détail :

Quant à la coutume, elle ne ressemble pas non plus du tout à la nôtre !!

Le jour de Pâques (aujourd'hui dans le cas de cette année donc), au matin, chaque membre de la famille prend un oeuf, qu'il frappe contre les oeufs des autres. Le vainqueur est celui dont l'oeuf est intact !! (si c'est possible...)
L'on déguste ensuite les oeufs (au petit-déjeuner donc), qui ont un goût tout particulier, suite à la (très) longue cuisson (et probablement aussi en raison des épices).

Eh oui donc, tout ce fastidieux (mais agréable) travail de décoration des oeufs pour finalement les casser ! Ca fait un peu mal au coeur de détruire sa belle réalisation d'un coup non ? On serait tenté de les garder encore un peu plus longtemps pour les admirer...

Pour le reste, d'après ce que j'ai entendu, on partage un grand repas (à midi ou le soir, je ne sais pas trop), suivi de beaucoup de gâteaux.
En tout cas, on a été voir un peu dehors aujourd'hui, les rues de Belgrade sont absolument vides ! Pas un chat, pas un magasin d'ouvert (même Mercator !), ce qui semble confirmer que tout le monde célèbre Pâques !

Le jour de Pâques, tout le monde se salue par "Hristos vaskrese !" (= "Le Christ est ressucité"), à quoi on répond par "Vaistinu vaskrese !" (= "Il est vraiment ressucité").

Allez, encore une petite dernière photo pour la route, c'est pas Pâques tous les jours après tout :)


Mise à jour (mercredi 27 juin) :

Une lectrice de ce blog m'a très gentiment envoyé quelques photos de ses oeufs de Pâques serbes...
Cliquez ici pour voir à quoi ils ressemblent !

Merci, Isabelle !

***

Si vous vous sentez l'âme d'un savant expérimentateur, vous pouvez tenter d'autres mélanges... Car il semblerait que l'on puisse fabriquer des oeufs à peu près de toutes les couleurs, même sans colorants tout prêts du commerce !

Exemples :

- Pour le bleu : de l'eau + des lanières de chou rouge
- Pour le jaune : eau + poudre de curcuma ou de safran
- Pour le rouge : eau + betterave râpée
- Pour le vert : eau + épinards

Pour fixer la couleur, on peut ajouter quelques gouttes de vinaigre dans la marmite ! J'ai également trouvé une recette avec du sel (pour le goût je pense :))...

Posté par natynatt à 17:11 - 2. Anecdotes sur Belgrade et la Serbie - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci pour le partage de cette expérience. Je me permet d'ajouter un petit plus qui est une tradition familiale... Le premier oeufs que l'on plonge dans le bain colorant et qui sera le premier sorti est garder toute une année comme gardien de la maison... On le met dans un petit cocquetier ou dans un petit pain maison... Voilà...
    Posté par marija, samedi 11 avril 2015 à 10:11
  • Tes oeufs sont magnifiques. Bravo!
    Posté par Eva, jeudi 14 juin 2007 à 13:50
  • Voilà une bien joli tradition! Merci pour les explications et la technique.
    Posté par elsa, samedi 23 juin 2007 à 18:23

Poster un commentaire